A propos du projet SOURCE

Ce dans un avenir proche, l'adoption de structures multifonctionnelles spécifiquement dédiées à l'automobile (Multifunctional Car Structure ou MCS) promet d'avoir un impact significatif sur la capacité des véhicules de nouvelle génération à répondre aux exigences en matière d'écologie émanant de l'environnement socio-législatif actuel. Rendre les éléments structuraux automobiles intelligents en leur permettant de suivre en temps réel leur état de fatigue, de changer de forme à la demande, d'être capable d'agir comme source sonore et ainsi de réduire les problèmes liés aux vibrations permettra d'éliminer quantité de poids, de volume et de pénalisations associées aux approches actuelles qui consistent à concevoir, fabriquer, et maintenir les véhicules et les systèmes fonctionnels séparément.  Les modèles actuels ont déjà une structure optimisée pour être légère sans compromettre ses performances. Cependant, avec la démocratisation des composants structurels de type MCS, de nouvelles réductions de poids et de volumes pourront être envisagées sans pour autant compromettre les performances en termes de résistance aux chocs et à la fatigue et tout en offrant de nouvelles fonctionnalités inédites. Un type de MCS qui apparait comme prometteur et que nous nous proposons d'explorer dans ce projet est la classe des éléments structurels audio ou LLS (Load-bearing Loudspeakers Structur). Les LLS font référence à des structures équipées d'éléments actifs tels que des éléments piézo-électriques et permettant un rendu haute-fidélité et spatialisé du son ainsi qu'un contrôle actif du bruit et des vibrations. En termes d'intégration, les LLS peuvent facilement être adaptés aux modèles de voiture déjà existants ou alors intégrés dans les nouveaux développements.

Dans ce projet, après avoir développé des actionneurs piézoélectriques basse consommation, capables de couvrir le spectre audio, nous souhaitons dans un premier temps utiliser ces surfaces pour générer et spatialiser des sons pour alerter le conducteur d'un éventuel danger. Puis dans un second temps, ces surfaces fonctionnalisées seront utilisées pour produire une synthèse de front d'onde avec un nombre réduit de hautparleurs afin de créer un son plus réaliste. La compensation des modes propres et des non-linéarités de la surface sera effectuée par un contrôle actif. Ces hautparleurs surfaciques seront intégrés dans un véhicule où des méthodes d'égalisation et de compensation acoustiques garantissent un son équilibré. L'efficacité de l'ensemble du système sera quantifiée grâce à des études utilisateurs. La qualité sonore du système sera comparée qualitativement et quantitativement à un système audio classique. Un scénario de spatialisation 3D sonore complétera l'évaluation utilisateurs.